L'aide sociale couvre les risques de pauvreté financière et sociale qui peuvent apparaître dans différents domaines de la vie. Avec les dossiers thématiques, la CSIAS aborde les domaines les plus essentiels de la vie et présente des informations, des études, des bases, des positions et des liens d'actualité qui sont en rapport avec l'aide sociale.

Migration

Les migrantes et migrants présentent un risque de pauvreté supérieur à la moyenne. Celui-ci n'est pas lié en premier lieu à leur origine migratoire, mais à des déficits linguistiques, à une faible formation professionnelle et à des obstacles administratifs qui entravent une insertion durable dans le marché du travail.

Travail

L'activité rémunérée actuelle et passée est l'une des sources les plus importantes de la Sécurité sociale. Or, avoir un travail n'est plus une évidence aujourd'hui. Si l'assurance chômage (AC) couvre ce risque, l'aide sociale est toutefois régulièrement appelé à intervenir en complément ou en aval.

Formation

Le risque de pauvreté est particulièrement élevé pour les personnes qui n'ont pas de formation. Plus de la moitié des bénéficiaires de l'aide sociale n'ont pas de diplôme de formation professionnelle.

Famille

En fondant une famille, les personnes concernées voient leurs dépenses augmenter. En même temps, elles réduisent souvent le volume de l'activité lucrative en raison du travail de care qui y est lié.

Sécurité sociale

L'aide sociale est une partie du système de sécurité sociale suisse qui comporte plusieurs niveaux. Le premier niveau est constitué de la sécurité individuelle au moyen de l'activité lucrative et des offres des services de base, telles que les systèmes de droit, de santé et de formation. Il est suivi des assurances sociales nationales.