ZESO 04/17: Formation au lieu de l'occupation

La ZESO n’existe qu’en allemand. Une sélection de textes de chaque numéro est disponible en français.

Sélection de textes

Accent: Aucune chance sans formation

50% des bénéficiaires de l'aide sociale ne possèdent pas de qualification professionnelle. L'acquisition de compétences de base et la formation continue sont essentielles à leur intégration. Les personnes peu qualifiées ont du mal à trouver un emploi sur le marché suisse. Leurs chances ont considérablement diminué ces dernières années. Des projets pilotes réussis existent, par exemple, dans les cantons de Bâle-Ville et de Berne. En outre, la réorientation de l’aide sociale et du système éducatif  est nécessaire.

Interview avec Martin Klöti

Martin Klöti, président du gouvernement de Saint-Gall et chef du département de l'Intérieur, est également président de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS) depuis le 1er août. Il est appelé à jouer un rôle important dans la prochaine réforme des normes CSIAS.

Réfugiés et bénéficiaires de l'aidesociale apprennent côte à côte

Les demandeurs d'asile doivent acquérir aussi vite que possible les compétences qui leur permettront de trouver un emploi. Ceci étant également le cas des bénéficiaires de l'aide sociale, une structure valaisanne offre, aux deux groupes de personnes, la possibilité de suivre ensemble des programmes de formation dans le but d'obtenir une attestation reconnue par la branche. Le projet est en train d’être mis en place.