Les coûts de prise en charge des enfants doivent être baissés

La CSIAS soutient l'orientation de la révision de la Loi fédérale sur les aides financières à l'accueil extra-familial pour enfants. C'est notamment chez les familles à faible revenu que des frais d'accueil par des tiers élevés peuvent provoquer des incitations perverses sur l'activité lucrative. La réduction de ces frais  est dès lors essentielle pour l'insertion professionnelle.

La CSIAS estime toutefois qu'une mise en place réussie exige que les cantons et les communes soient plus fortement incités à recourir aux aides financières de la Confédération. Par ailleurs, la CSIAS est favorable à l'encouragement de structures d'accueil souples sur le plan de l'organisation et des horaires, puisque celles-ci sont particulièrement importantes pour les familles touchées par la pauvreté.